Le Projet-Sens : notre boussole

Le Projet-Sens : notre boussole

L’importance de ce qui se passe dans la toute petite enfance pour l’avenir d’une personne est aujourd’hui admise : de multiples recherches ont permis de mieux connaître le bébé, ses capacités de perception et de communication, et ce dont il a besoin pour se développer de façon harmonieuse.

La vie utérine a également retenu l’attention ces dernières années, aussi bien en ce qui concerne l’équilibre de la mère, que l’instauration de la sécurité affective du bébé à naître, par exemple avec l’haptonomie.

La mémoire cellulaire élargit cet intérêt pour l’enfant né et à naître à sa conception, aux 9 mois qui la précèdent, ainsi qu’à l’expérience de la naissance elle-même.

Le projet de nos parents

Avant même notre naissance, alors que la vie commençait à peine, nous avons capté les événements et l’ambiance de ce que vivaient nos parents : notre conception, liée à un projet – ou non-projet – de bébé, leur histoire, celle de leur couple et de leurs familles.

Ces longs mois d’imprégnation, qui nous ont conduit jusqu’à la naissance, constituent notre Projet-Sens, c’est-à-dire le projet de nos parents, celui qui donne à notre vie son sens – son orientation et sa signification. Ces 18 mois vont peser sur la suite de notre existence.

Notre matrice de référence

C’est à notre Projet-Sens que nous avons appris à nous ajuster quand nous étions un nouveau-né qui devait se conformer aux attentes de ses parents pour obtenir d’eux les soins, l’attention, et l’amour dont il avait besoin pour vivre.

C’est à notre Projet-Sens que notre corps ne cesse de revenir, cycliquement, tout au long de notre vie : dès qu’une situation présente une couleur analogue à l’empreinte initiale, le scénario qui a garanti notre survie se rejoue à notre insu, même s’il est devenu totalement inadapté.

Le Projet-Sens est la matrice de référence de notre corps, mais également une source de distorsion et de souffrance.

La clé d’un chemin de libération

D’une certaine manière, nous commençons toujours notre vie en exil de ce que nous portons d’unique, chargés d’un legs de l’histoire, en attente d’élargissement.

Comprendre notre Projet-Sens revêt donc une importance capitale pour nous libérer des mémoires auxquelles nous nous conformons et prendre la responsabilité du chemin de notre vie.

La méthode de la Mémoire Cellulaire consiste à retrouver les événements premiers avec les ressentis, les émotions et les sensations qui y sont associés, pour que nos comportements inadaptés puissent se transformer.

Je vous accompagne dans ce forage au plus intime de vous-même. Nous nous laissons accompagner par ce qui est plus grand que nous, quelle que soit notre manière de l’appeler.

Isabelle Yon – Praticienne en mémoire cellulaire et coach de vie – Lille